Skip to content

Des Green Patterns ?

Posted in conférences

Les réflexions autour du Green IT portent souvent sur l’optimisation de la consommation énergétique des datacenters et des postes utilisateurs. Les moyens de cette réduction sont :

  • Des datacenters plus sobres, avec un PUE (Power usage effectiveness) proche de 1 (voir ce billet).
  • Des PC plus sobres en utilisant des machines basées sur des systèmes allégés, ou bien la virtualisation du poste de travail.

Il y a, sans aucun doute, un potentiel important de réduction de la consommation électrique en travaillant uniquement sur la partie infrastructure et matérielle des applications. Cependant, il y a aussi un potentiel de plus grande sobriété au niveau du code applicatif.

Le monde des développeurs connaît déjà les design patterns, bonnes pratiques d’écriture de code en langage Java ou autre. Ces design patterns permettent d’écrire un code maintenable, sécurisé, stable, performant… mais elles ne se focalisent pas sur la fabrication d’un code sobre en termes de cycles CPU.

Dans le cadre de l’Université du Système d’Information 2010, OCTO va organiser un concours de code sobre : le Green Challenge 4 USI 2010.

Notre objectif est de faire émerger, puis de partager des patterns de sobriété, ou Green Patterns.

Nous ne connaissons pas ces patterns à l’avance… Mais nous avons deux intuitions :

  • De même que les légumes affichent aujourd’hui leur provenance sur les marchés, il serait vertueux que les applications informatiques annoncent leur consommation énergétique.
  • A la manière des voitures solaires qui avancent très lentement, une application sobre pourrait privilégier sa sobriété en Watts à une interface multimédia sophistiquée

Une page Wikipedia présente les Green Patterns. Elle sera complétée à la suite des résultats du challenge.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *