Skip to content

Risques des nouvelles technologies sur la vie privée

Posted in tendances

L’actualité est intense autour des nouvelles technologies et de la vie privée ces temps ci. J’ai eu divers échanges avec des clients ou des collègues de SQLI sur le sujet. Voici quelques unes de ces réflexions :

Identité électronique

Le passeport biométrique vient d’être lancé en France. Il intègrera photo et empreintes digitales numérisées. Il sera en test dans cinq départements cet automne (Somme, Oise, Aube, Gironde, Loire-Atlantique) et doit être généralisé en 2009, suite à l’équipement des mairies de scanners ad-hoc.
Il semblerait que la CNIL ait limité les risques sur la vie privée : les données sont portées par le passeport et non dans un serveur centralisé, et elles ne sont pas accessible sans contact.
A contrario, il existe un projet de passeport sans contact aux USA, qui soulève d’importantes craintes : il pourrait, selon certains, être utilisé pour détecter et agresser les citoyens américains.

Notre projet de carte d’identité électronique (Identité Nationale Électronique Sécurisée) semble quant à lui toujours dans l’impasse.

Identité administrative

Il semble que le projet de « guichet électronique » mon.service-public.fr sorte bientôt dans sa version finalisée, et qu’il intègrera un dispositif de fédération d’identité : certains de mes collègues ont travaillé sur ce système.
Il se pourrait que nos données d’identité administratives soient agrégées : numéro des impôts, numéro de sécurité sociale, numéro de carte d »identité, etc.

Dossier médical personnel

Google et Microsoft ont sorti depuis peu leur offre de dossier de santé hébergé. Le projet de dossier médical personnel (DMP) français semble être quant à lui dans l’impasse.

Je me demande si les offres opérationnelles d’acteurs privées ne risquent pas de convaincre les utilisateurs et finalement de prendre la place du DMP national. En effet, elles offrent des fonctions bien pratiques: historiser ses traitements, disposer d’alertes vaccins, etc.

Projection sur les assurances santé

L’ouvrage de Jacques Attali, une brève Histoire de l’avenir, prédit que les sociétés d’assurance vont un jour nous équiper de capteurs, afin d’adapter notre police d’assurance à notre condition physique. Les américains seraient prêts à accepter ces capteurs…

Dans le même registre, un de mes collègues a du faire quatre prises de sang pour obtenir un prêt immobilier auprès d’une grande banque française….

Et vous, êtes vous paranoïaque sur la protection de vos données privées?

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *