Skip to content

Mois : décembre 2007

Projection sur le FirePC

Posted in perspectives

Pour faire suite à mon précédent billet (La fin de la course à la puissance ?), je vous propose une vision ultime du PC allégé.

Ce que j’appelle le FirePC est un PC entièrement construit autour de Mozilla Firefox, et qui ne proposerait d’accéder qu’à des applications en ligne (SaaS).
Ce PC exploiterait toute la puissance présente et à venir de Firefox :

  • Gestion des lecteurs Acrobat, Flash et Silverlight
  • Gestion du mode déconnecté, à venir avec Firefox 3 qui intègrera Google Gears
  • Gestion des extensions pour déployer de petites applications spécifiques

Le FirePC n’aurait pas de bureau, pas de poubelle, pas de gestionnaire de fichiers, pas de menu démarrer : il marquerait la fin de la métaphore du réél (voir ce billet : reparlons des WebOS).
Il ne proposerait pas d’autre interface que Firefox et reposerait sur un micro-noyau Linux qui lui permettrait de se contenter de peu de ressources machine et de « booter » en quelques secondes. Il n’aurait, bien entendu, pas de disque dur.

Avec la montée en puissance des applications en ligne, le FirePC serait pleinement fonctionnel. Il proposerait quasiment toutes les fonctions attendues d’un PC :

Pour pouvoir facilement transférer des données d’une SaaS vers une autre, un FirePC sans disque dur nécessiterait une sorte de serveur de stockage accessible via une API générique : dans ce domaine, de nombreuses rumeurs font état d’un futur Gdrive.

Je me demande ce qu’en dirait Tristan Nitot?
Et vous?

La fin de la course à la puissance ?

Posted in tendances

J’avais évoqué dans ce billet ma vision de l’évolution des postes utilisateurs vers quelque chose de plus simple, plus rapide à démarrer, plus léger, moins puissant. En effet, en dehors des personnes qui ont besoin de véritables stations de travail (modélisation 3D, développement Java, etc.), je ne vois pas la nécessité d’utiliser des logiciels toujours plus lourds (comme Vista) et des PC toujours plus puissants.

J’ai lu quelque part que les Japonais partageaient cette analyse et faisaient la course à la mobilité plutôt que la course à puissance.

L’actualité récente va dans mon sens avec la sortie de l’Eee PC d’Asus : il s’agit d’un portable Wifi de 900 grammes, doté d’un petit écran, et basé sous Linux. Il n’inclut pas de disque dur et a une faible consommation énergétique. L’Eee PC est comparable à l ‘OLPC, l’appareil du MIT destiné aux enfants des pays en voie de développement. Il embarque la suite bureautique OpenOffice et le navigateur Firefox.

Cet appareil suffit amplement à mes besoins personnels car j’ai migré tous mes documents vers Google Docs et toutes mes photos vers Flickr. donc toute ma vie numérique est accessible via Firefox.
Il pourrait suffire à bon nombres de collaborateurs dans les entreprises qui développent leur applications métiers sur des architectures Web.

J’espère que l’Eee PC fera réfléchir les autres constructeurs informatiques, car c’est un produit très pertinent.
Qu’en pensez-vous?