Offre collaborative IBM : l’Open Client

IBM a récemment communiqué sur son offre « Open Client ». Cet Open Client est en réalité la partie cliente de la suite collaborative Workplace ; il doit remplacer le client Notes dans la suite Lotus à partir de la version 8.

L’éditeur utilise l’adjectif « Open » pour 2 raisons :

  • Le logiciel est ouvert aux différents systèmes du marché : Windows, Linux, et prochainement Mac OS
  • Le logiciel est basé sur le socle Open Source Eclipse RCP (Rich Client Platform)

La suite Workplace est très intéressante car elle constitue une offre de collaboration unifiée, intégrant :

  • Messagerie électronique
  • Gestion d’agendas partagés, de tâches, de carnet d’adresse
  • Espaces projets / gestion de documents et de contenu Web
  • Présence, messagerie instantanée
  • Suite bureautique supportant le formant Open Document (voir ce billet)
  • Web-conférence & e-Learning

Cependant, elle est encore un peu immature et la plupart des entreprises clients d’IBM temporisent la migration de leur infrastructure Domino vers une infrastructure Workplace. Pour faciliter l’adoption de sa nouvelle offre, IBM a fusionné la partie cliente de ses deux offres collaboratives : le fameux « Open Client ».

L’Open Client est intéressant si l’on compare 3 offres collaboratives très en vue : celles de Microsoft, IBM et Google. Chacun des ces 3 éditeurs a pris une orientation différente sur la technologie d’interface homme machine :

  • Microsoft Unified Communications propose une interface Office/Outlook/Communicator de type client lourd, ceci afin de préserver la domination de son parc Windows/Office.
  • Google Apps propose une interface RIA (voir ce billet) complètement indépendante du système d’exploitation, mais incapable de fonctionner en mode déconnecter pour l’instant (voir ce billet).
  • IBM Workplace propose des interfaces RIA et RDA (voir ce billet). L’interface portail RIA est privilégiée, mais un utilisateur nomade peut utiliser l’interface RDA basée sur Eclipse RCP : l’Open Client.

A mon sens, la vision d’IBM est la plus complète : c’est la seule qui offre une indépendance vis-à-vis du système d’exploitation et un fonctionnement en mode déconnecté.

Qu’en pensez-vous ?

Guillaume Plouin

Directeur informatique chez Deveko. Auteur chez Dunod. Conférencier autour du Cloud et des Géants du Web.

Laisser un commentaire