Microsoft se renforce dans la reconnaissance vocale

J’ai déjà parlé dans ce billet du traitement automatique du langage naturel et des opportunités d’intégrer ces fonctions dans les systèmes d’exploitation.

Vista, Windows Mobile 6 et Mac OS intègrent dors et déjà des fonctions de commande et de synthèse vocale.
Il faut bien différencier la commande et la reconnaissance vocale : la première reconnaît des instructions prédéfinies (lancer Word, sauvegarder, etc.) tandis que la seconde comprend toute phrase proposée.

Microsoft vient tout juste de se renforcer dans le domaine de la reconnaissance vocale en rachetant la société Tellme. Cette offre est aujourd’hui proposée en service hébergé, à la manière de VirtuOz.

Il semblerait donc que les systèmes de reconnaissance vocale véritablement aboutis nécessitent une plateforme complexe, aujourd’hui impossible à intégrer dans un système d’exploitation.
Nous devrons encore attendre quelques années avant que cette fonction se banalise dans les terminaux nomades.
En attendant, on la trouvera de plus en plus dans les services en lignes.

Guillaume Plouin

Directeur informatique chez Deveko. Auteur chez Dunod. Conférencier autour du Cloud et des Géants du Web.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire